Les dernières chroniques

Mes dernières chroniques

mercredi 22 janvier 2014

"Hérétiques : Le mystère Isolde" de Philippa Gregory

Synopsis :

Rome. 1453 : Luca Vero, dix sept ans, est arraché de son monastère par le représentant d'un Ordre mystérieux, qui agit au nom du pape. L'homme lui confie une mission cruciale: repérer dans le monde chrétien l'hérésie et la sorcellerie. Accompagné d'un serviteur drôle et dévoué. Luca se rend dans un couvent près de Rome où se passent des phénomènes étranges depuis l'arrivée d'Isolde, la nouvelle abbesse: les soeurs semblent frappées de folie et portent des stigmates. Tout semble accuser Isolde et sa servante maure. Les deux jeunes filles risquent le bûcher...




Mon évaluation : 

Mon avis :

Merci à Gallimard Jeunesse pour ce envoi !

Quand j'ai reçu ce livre, le résumé m'a tout de suite fait envie. Même si je n'aime pas spécialement les romans historiques, l'époque de la sorcellerie m'attirait beaucoup, d'autant plus que, cette année, je suis un séminaire sur ce sujet à la fac. Au final, j'ai passé un bon moment avec ce livre, mais quelques points m'ont un peu dérangée.

Dans Hérétiques, nous suivons Luca, envoyé par le pape pour mener des enquêtes sur l'hérésie, accompagné de son serviteur Freize. Dans la première partie de l'histoire, ils se retrouveront dans un monastère où une jeune abbesse, Isolde, et sa servante Ishraq, sont accusées d'être des sorcières. J'ai bien aimé le début de l'enquête et j'étais très intriguée par les événements étranges qui se passent dans ce monastère. Malheureusement, le reste du déroulement de l'enquête m'a moins plu : pendant des dizaines de pages, il ne se passe pas grand-chose et, tout d'un coup, Luca découvre le pot au roses. Cela pourrait être intéressant... si l'on avait pas déjà deviné la personnes coupable à des kilomètres. 

Tout au long de cette première partie, on fait donc la connaissance de ces quatre personnages. Pour moi, ça a été la grosse déception de ce livre. En effet, j'ai eu énormément de peine à m'attacher à ces personnages. Luca, bien qu'étant le héros du livre, me semble imbu de sa personne et ne cesse de faire comprendre que c'est lui le chef. Cela ne me l'a vraiment pas rendu sympathique. J'ai davantage aimé Isolde mais, malheureusement, elle reste très en retrait. Ishraq, elle, est assez agressive et, par conséquent, elle n'est pas le genre de personnage que j'aime suivre. Seul Freize m'aura plu : il apporte cette dose d'humour que ces compagnons de route ne possèdent pas.

Après avoir résolu l'énigme du monastère, Luca devra enquêter dans un tout autre village, où les habitants ont attrapé une sorte de loup-garou qu'ils sont déterminés à tuer. Tout comme lors de la première enquête, j'ai aimé découvrir de nouveaux éléments au fil des pages mais, une fois de plus, j'avais deviné le dénouement pratiquement dès le début. Je pense donc que ce livre intéressera les plus jeunes que moi, qui ne devineront pas forcément la fin de chacune des enquêtes. Pour les autres, je pense que vous risquerez d'être ennuyé par la prévisibilité de l'histoire.

Pour ce qui est du contexte historique, j'ai trouvé qu'il était bien fait : on ne croule pas sous les informations inintéressantes, mais on perçoit bien les moeurs de l'époque. La religion y a une place très importante, tout comme la superstition. J'aurais quand même apprécié que le thème de la sorcellerie soit plus présent car, au final, il n'est que peu exploité.

En conclusion : Une lecture qui m'aura fait passer un bon moment, malgré les personnages auxquels je n'ai pas du tout adhéré. 
Sympa


11/35

6 commentaires: