Les dernières chroniques

Mes dernières chroniques

lundi 4 novembre 2013

"Les Héritiers de l'Aube : Le Septième Sens" (tome 1) de Patrick Mc Spare

Synopsis :

Arrachés à leurs époques respectives, trois jeunes gens aux pouvoirs magiques latents sont contraints par un Merlin impitoyable de se lancer dans une quête à travers les âges.  Alex, dix-huit ans, australien du XXIe siècle; Laure, vingt-deux ans, française du XVIIIe siècle; Tom, douze ans, anglais du XIXe siècle. Ils sont les Héritiers, descendants directs du compte de Saint-Germain, de Nicolas Flamel et de Raspoutine, légendaires Primo-Sorciers.
Résolus à conquérir la Pierre d'Emeraude avant les Héritiers, un redoutable démon aux mille visages attend dans l'ombre, déchaînant ses créatures maléfiques.
Au coeur d'un Paris médiéval en pleine guerre civile commence le combat pour la survie du monde. Il n'y aura pas de quartier. Les Héritiers le savent. Et ils l'acceptent.

Mon évaluation : 

Mon avis : 

J'ai reçu ce livre dans le cadre de l'événement Masse Critique, organisé par Babelio. Merci à eux, ainsi qu'aux éditions Scrinéo pour cet envoi !

Je connaissais Patrick Mc Spare de nom, puisqu'il est connu pour sa série "Les Hauts-Conteurs", écrite avec Oliver Peru. En ayant entendu du bien, j'ai eu envie de lire son nouvel ouvrage.

Tout d'abord, je pense que je ne conseillerais pas ce livre à ceux qui n'aiment pas les romans historiques. Si, à la base, il s'agit davantage d'un roman fantastique puisqu'il aborde le thème de la magie, il faut avouer que la dimension historique prend rapidement de l'ampleur. En effet, les trois Héritiers, tous venant de siècles différents, sont amenés à trouver la Pierre d'Emeraude, une pierre capable d'instaurer le bien dans le monde et, pour cela, ils se trouvent projetés au 15ème siècle. Personnellement, j'ai apprécié le soin apporté par l'auteur au niveau des détails historiques, justement. Le contexte est recherché et les informations sont nombreuses : on ne peut pas reprocher à l'auteur de ne pas avoir assez étoffé le fond de son histoire. Mais, bien sûr, si vous n'êtes pas fan de ce genre de détails, il vaut mieux que vous passiez votre chemin.

J'ai également bien aimé le changement de points de vue : la grande majorité des passages se concentrent évidemment sur les trois Héritiers mais, de temps à autres, on suit également le démon Hermès (ou Trismégiste). D'ailleurs, au début, je n'avais pas compris que ce démon avait deux noms, donc j'étais un peu perdue. Cette alternance de points de vue nous permet de mieux comprendre cette lutte entre le Bien et le Mal, puisqu'on y voit les motivations du démon.

En revanche, j'ai eu énormément de peine à m'attacher aux personnages. Pour commencer, Alex, qui vient de notre époque, est beaucoup trop sûr de lui, ce qui m'a agacée au plus haut point. Quant à Laure, vivant initialement au 18ème siècle, j'ai eu l'impression qu'elle était trop lisse; à part son histoire d'amour, on ne connaît finalement pas grand chose à son propos car elle reste relativement en retrait. Tom, venant du 19ème siècle, est le plus jeune de la bande. Dans ma tête, j'imaginais un gamin avec les sourcils toujours froncés, jamais content. Vous voyez le genre ? Par contre, j'ai trouvé intéressant que l'auteur garde les manières de s'exprimer pour chacun des personnages, en fonction de l'époque de laquelle ils viennent.

En conclusion : Un livre en demie-teinte pour moi car, si les péripéties vont bon train et que le contexte historique est bien amené, j'ai vraiment regretté que les personnages ne soient pas plus attachants.
Sympa
6/35

4 commentaires:

  1. La couverture est splendide, mais ça va s'arrêter là pour ma part !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien la couverture moi aussi. Je comprends ;)

      Supprimer
  2. Je voulais participer au partenariat Livraddict mais j'étais arrivée trop tard :( je regratte moins en lisant ton avis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh dommage que tu l'aies raté... Je connais ça, c'est rageant ^^

      Supprimer