Les dernières chroniques

Mes dernières chroniques

jeudi 29 mai 2014

"Pure" de Julianna Baggott

Synopsis :


Depuis les Détonations qui ont ravagé le monde, Pressia vit avec son grand-père dans les décombres, la cendre et le danger. Demain, elle aura 16 ans, âge où la milice vous enlève pour entraîner les plus forts, ou achever les plus faibles. Pressia n'a plus le choix, elle doit se préparer à fuir. Au loin brille le Dôme : un lieu sécurisé et aseptisé où une minorité, les Purs, s'est réfugiée avant la catastrophe. Partridge est l'un d'eux, mais pour combien de temps ?








Mon avis :


Pure fait partie des livres de ma PAL que je voulais le plus lire. Dans les chroniques que j'ai pu lire, toutes s'accordaient sur un point : cette dystopie est différente des autres et bien plus lugubre. J'ai enfin eu l'occasion de le lire pour une lecture commune avec ma copine et partenaire, Saefiel.

/!\ Attention : cette chronique sera bien plus subjective et personnelle que d'habitude ! /!\

Lorsque j'ai refermé ce livre, je ne savais absolument pas quoi en penser. Une vingtaine de jours après l'avoir fini, il reste toujours un gros point d'interrogation dans ma tête. C'est simple : je ne sais même pas si j'ai aimé cette lecture ou non. J'ai lu énormément de dystopies - c'est mon genre préféré - et Pure est de loin la plus sombre que j'aie pu lire. L'univers m'a donné des frissons dans le dos (au sens propre... j'ai vraiment eu des frissons) à cause de ces personnes ayant fusionné, lors des Détonations, avec ce qui les entouraient. Par exemple, Pressia a une poupée à la place de la main et son grand-père a un ventilateur dans la gorge. Il s'agit donc d'une dystopie très "axée science-fiction" (disons que les personnages ne sont pas des humains "normaux" quoi ^^), contrairement à d'autres telles que La Sélection ou La Révolte de Maddie Freeman.

J'ai trouvé Pure terriblement innovant en termes de dystopie jeunesse, avec ses passages si glauques et sombres comme je n'en ai jamais lu ailleurs. Il n'y a pas à dire : ce livre se démarque complètement ! Cependant, j'ai été mal à l'aise pendant ma lecture, tout comme je l'avais été avec Alice au pays des merveilles. Je crois que les livres "trop bizarres" ne sont pas faits pour moi.

Néanmoins, j'ai bien aimé les personnages et l'intrigue est très intéressante. A la lecture du résumé, je me suis dit : "C'est tellement évident qu'il va se passer ça, concernant les personnages.". Et bien, non, il ne se passe pas ça, et j'ai été agréablement surprise par certaines des révélations, même si je les ai comprise cinq pages avant Pressia ("Bon sang, réveille-toi cocotte, tu ne comprends donc pas ce qu'il se passe ?"). Les scènes finales sont saisissantes et, décidément, Julianna Baggott n'épargne rien à son lectorat ! 

En conclusion : Une lecture mi-figue mi-raisin qui me laisse profondément dubitative. Je pense que je lirai quand même la suite (surtout que j'ai aperçu le deuxième tome à la médiathèque) mais ce ne sera probablement pas pour tout de suite. 



7 commentaires:

  1. Hahaha c'est vrai que Pressia c'est pas la fille la plus vive du roman... J'ai eu tendance à comprendre les choses avant elle aussi. Et puis le moment où ils racontent l'histoire de la femme cygne et qu'ils sont tous là comme des glands à se demander ce que ça peut bien vouloir dire... Heureusement que Bradwell est là pour dire l'évidence parce que sinon ils seraient encore dans la pièce à se poser des questions !
    Ha toi aussi Alice au Pays des Merveilles t'as mise mal à l'aise ? A vrai dire c'est une histoire que je n'ai pas comprise même après avoir fait un dossier dessus. Ca me laisse affreusement perplexe et j'ai vraiment eu du mal à le lire...
    Enfin au final Pure nous laisse aussi dubitative l'une que l'autre. Un jour on lira le deux (et on prévoira trois bons mois pour s'y mettre hahaha.)
    Des bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ouiiii l'histoire de la femme cygne ça m'a vraiment tuée ! Qu'ils sont bêtes de ne rien comprendre -_-"
      Je n'ai pas du tout aimé Alice au Pays des Merveilles; déjà quand j'étais petite le dessin animé me mettait mal à l'aise, et à la lecture ça m'a fait exactement pareil !
      Ah oui c'est une bonne idée ça, de lire le deux en LC. Mais tu as raison on prévoira trois mois, voire quatre parce qu'il est vachement plus gros je crois :P
      Bisous mon poisson <3

      Supprimer
  2. Oh je ne connaissais pas ce livre. J'aime tout ce qui est glauque et donne des frissons. Je sens que "Pure" est fait pour moi, surtout que c'est une dystopie ! :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça pourrait vraiment te plaire alors ! :)

      Supprimer
  3. Dommage que ce ne soit que mitigé.. Il avait l'air sympa pourtant. Je pense quand même tester cette lecture :-) Merci pour ta chronique !

    RépondreSupprimer
  4. Comme je l'ai mis sur le blog de Saefiel, je ne pense pas que je lirai ce roman :(

    RépondreSupprimer
  5. J'aimerais bien le lire, pour voir ce que ça donne!

    RépondreSupprimer