Les dernières chroniques

Mes dernières chroniques

mercredi 17 mai 2017

"A la place du coeur" (saisons 1 et 2) d'Arnaud Cathrine


Fiche technique :
Editions : Robert Laffont
Collection : R
Prix : 16 et 16.50 euros
Nombre de pages : 242 et 290

Synopsis tome 1 :

Six jours dans la peau de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l'effroi.

Tome 2 :

La fin de l'année 2015 arrive à grands pas. Je me suis souvent demandé ces derniers mois : j'ai quoi à la place du coeur ? A la place du coeur, j'ai toi.


Mon avis : (sans spoilers, ni du tome 1 ni du tome 2)

A la place du coeur est une série mettant en scène un adolescent comme les autres : Caumes est en terminale, il se demande ce qu'il va pouvoir faire après le bac, se pose des questions sur son avenir, passe du temps avec son groupe d'amis et, très vite, tombe amoureux de la belle Esther. Mais vient rapidement l'effroi avec les attentats de Charlie Hebdo, un événement qui plonge tout le monde dans la plus grande angoisse de l'avenir. Bien que ni lui ni ses proches n'aient été touchés directement, le drame aura des répercussions dans sa petite ville.

J'avais beaucoup entendu parler du ton vulgaire et cet aspect me faisait peur, moi qui déteste l'usage du vocabulaire trop cru. Et, en effet, c'est quelque chose que je n'ai pas apprécié : l'usage incessant des mots tels que bite, gaule et compagnie qu'utilise Caumes m'a souvent fait froncer les sourcils. Même si cela colle au personnage, il n'était, je pense, pas nécessaire d'en employer autant. Malgré tout, j'ai su passer outre et je suis bien contente de l'avoir fait, car j'ai découvert une série belle et émouvante. Alors si, comme moi, ce côté-là vous rebute un peu, je vous conseille néanmoins de lire cette saga. D'ailleurs, le ton est beaucoup moins cru dans le deuxième tome.

Ces deux premiers tomes m'ont donc énormément touché, chacun à leur manière. Bien écrits, avec des personnages authentiques que la vie malmène, A place du coeur est à découvrir. Dans le premier tome, on fait la connaissance des personnages, de leurs réactions face à Charlie Hebdo, de leurs peurs quant à ce qu'il se passera après. La fin est, elle, terriblement bouleversanterien ne nous prépare à ce qu'il va arriver et ce retournement final est une énorme surprise. Elle m'a laissée bouche bée et les larmes aux yeux.

J'avais un peu peur également que le second tome ne sache pas bien se renouveler, mais c'est loin d'être le cas. C'est une suite directe, où l'on retrouve les personnages quelques mois après la fin du premier tome. Cependant, on a régulièrement des va-et-vient dans le temps qui nous permettent de combler les trous. Cette fois-ci, il y a plusieurs narrateurs : Niels, le cousin de Caumes, Esther, et finalement Caumes (qui reste le personnage principal malgré tout). J'ai adoré l'évolution de Caumes, la façon dont elle a été décrite et le fait que l'auteur ne tombe jamais dans la facilité. C'est également le cas pour l'une des scènes finales; j'avais peur d'une fin un peu trop "grosse", mais ça n'a pas été le cas et j'en ai été contente. Jolie surprise également en comprenant le sens des carnets de couleurs (comprendront ceux qui ont lu le livre !). Il y a de nouveau de très beaux passages; la plume d'Arnaud Cathrine est décidément bien jolie !

Finalement, je dirai que ce sont deux livres qui se dévorent. Non seulement l'histoire est addictive mais, en plus, la lecture est fluidifiée par les différents genres textuels. En effet, on y retrouve des scènes écrites à la manière de pièces de théâtre, ou encore des échanges de texto ou de conversations Facebook.

En conclusion : Une très bonne surprise ! Malgré le vocabulaire trop cru qui ne m'a pas enchantée, c'est une saga touchante et bien écrite que je vous conseille.

Merci aux éditions Robert Laffont pour cet envoi.

10 commentaires:

  1. Merci pour ton avis, j'hésite encore à me lancer dans cette lecture (par manque de temps principalement ^^')

    RépondreSupprimer
  2. J'entends tellement de bien de cette saga, il me tarde de la découvrir !

    RépondreSupprimer
  3. Bon malgré le vocabulaire c'est vrai que j'ai entendu de jolies choses de ceux ci. Je suis curieuse

    RépondreSupprimer
  4. Ces deux romans font partie des livres que j'aimerais découvrir un de ces jours :)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne me sens pas encore assez prête pour lire cette saga ! Mais un jour certainement :)

    RépondreSupprimer
  6. J'avais un peu peur de lire ce livre principalement pour les mêmes raisons que toi alors tu me rassures! :)

    RépondreSupprimer
  7. J'aimerais beaucoup lire cette série-ci ! :D

    RépondreSupprimer
  8. C'est sûr que c'est très très cru, mais en même temps j'aurais du mal à voir autre chose pour un personnage tel que Caumes... En gros, je n'écrirais jamais comme ça, mais ici ça sonne juste, est-ce que tu es d'accord ?

    Sinon, pffff, ces livres sont des bombes pures...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis assez d'accord ! N'empêche que ça reste un peu "trop" pour moi; qu'il s'exprime comme ça, effectivement ça colle bien au personnage, mais j'aurais quand même aimé un peu moins de vulgarité ;)

      Supprimer
  9. J'ai très envie de lire/découvrir cette saga mais j'ai peur d'être trop émotive et du vocabulaire "cru" employé.

    RépondreSupprimer