Les dernières chroniques

Mes dernières chroniques

vendredi 15 mars 2013

"Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Synopsis :
1946, alors que les Britanniques soignent les blessures de guerre, Juliet Ashton, écrivain en manque d'inspiration, entreprend une correspondance avec les membres attachants d'un cercle de Guernesey. De confidences en confidences, la page d'un nouveau roman vient de s'ouvrir pour la jeune femme, peut-être celle d'une nouvelle vie...

Mon avis :

Au premier abord, ce livre n'avait pas grand chose pour me plaire : un genre épistolaire qui me faisait un peu peur et un contexte de fin de guerre dont je ne suis pas fan. Malgré tout, son titre à rallonge m'intriguait énormément et c'est pourquoi je me suis laissée tentée. Je n'ai aucun regret puisque, je l'annonce déjà, il s'agit d'un coup de coeur !

Par où commencer, étant donné que tout, absolument tout m'a plu. Il y a un côté assez paradoxal car, vu l'époque d'après-guerre, on retrouve évidemment toutes les horreurs que la guerre a laissé derrière elle, autant sur le plan matériel que psychologique. On découvre la façon dont les habitants de l'île de Guernesey ont dû cohabiter avec les Allemands, vivant une pénurie terrible, mais aussi le rôle des dirigeants britanniques et la vie dans les camps de travail. Bref, cet aspect-ci est très intéressant mais aussi triste, bien sûr. Mais de l'autre côté, c'est avant tout l'histoire de cette écrivain, Juliet, qui correspond puis rencontre les membres du cercle littéraire de l'île. Dans toutes les lettres, bien que l'on parle souvent de guerre, l'amour -entre hommes, mais aussi pour la littérature- est également très présent. Souvent avec humour, les aventures de chacun sont racontées, et on apprend à connaître cette multitude de personnages, tous plus attachants les uns que les autres. Ils ont tous un petit quelque chose de particulier, une histoire bien à eux et sont liés par leur appartenance au cercle littéraire.

A présent, parlons de l'atmosphère générale. Tout au long de ma lecture, j'ai ressenti Guernesey : c'est assez difficile à expliquer, mais j'avais l'impression d'y être, de sentir l'air marin sur mon visage et de me balader sur les côtes. J'ai voyagé, tout simplement, et j'ai compris pourquoi Juliet tombait peu à peu amoureuse de cette île qui semble magique. 

En conclusion : C'est un gros coup de coeur pour moi que ce roman au titre qui suscite la curiosité. L'ambiance, les personnages, l'histoire... je n'ai rien à dire de négatif, tout est parfait ! Alors n'attendez pas et lisez-le.
Coup de coeur

"L'humour est le meilleur moyen de rendre supportable l'insupportable."

Lu dans la cadre du challenge Livra'deux

Aucun commentaire:

Publier un commentaire