Les dernières chroniques

Mes dernières chroniques

samedi 15 juillet 2017

"Un truc truc comme un biscuit craquant" d'E. Lockhart

Infos pratiques :

Maison d'édition : Casterman
Traducteur : Antoine Pinchot
Prix : 17.90 euros

Synopsis :

J'ai 15 ans, 11 rendez-vous avec ma psy et 4 grenouilles en céramique.
Tel est le désespérant constant que Ruby fait de sa vie. Sans compter qu'en 10 jours, elle a rompu avec son petit copain, s'est gravement disputée avec sa meilleure amie, a bu sa première bière (beurk), a été prise sur le fait par sa mère (aïe!) et a subi une attaque de panique colossale.
Mais Ruby a des réserves d'intelligence (et de mauvaise foi). Elle est surtout persuadée que l'existence est une aventure à haut risque totalement réjouissante, un vêtement tout doux qui gratte un peu...
Oui, mille fois oui, la vie selon Ruby, c'est finalement un truc truc comme un biscuit craquant !


Mon avis :

We were liars avait été un coup de coeur quand je l'ai lu il y a deux ans et j'étais curieuse de découvrir E. Lockart dans un autre registre, ici le contemporain young-adult.

Un truc truc comme un biscuit craquant est l'histoire de Ruby, 15 ans, qui vient de se faire plaquer par son copain et s'est fâchée avec ses meilleures amies. Ses parents décident alors de la faire aller voir un psy, à qui elle parle de sa vie, de sa famille bizarre, de ses amis et de ces autres camarades d'école, des garçons qu'elle a aimés... Bref, c'est un livre qui retrace, tout simplement, le quotidien d'une adolescente. De nombreux thèmes y sont abordés et j'ai aimé un certain nombre des réflexions apportées par l'auteure, notamment sur le sexisme.
Il s'agit en réalité d'une compilation des deux premiers tomes (sortis séparément en VO) : ainsi, le livre se découpe en deux saisons et l'ultime saison sortira en juin prochain. Ecrit à la première personne par Ruby et sur un ton très humoristique, c'est une lecture qui m'a plu : certes, l'histoire n'est pas pleine de suspense, mais elle est drôle et m'a fait passer un très bon moment.

Par rapport aux personnages, Ruby m'a beaucoup plu, même si elle agit parfois sans réfléchir ni penser aux conséquences. Il y a une grande quantité de personnages secondaires, mais l'on s'y retrouve très vite. J'ai surtout beaucoup aimé Noel et Mélissa, que l'on apprend à connaître dans la saison 2. Les copines de Ruby m'ont souvent agacée et j'ai trouvé leur comportement tellement injuste que j'avais envie de les secouer. Les parents sont, eux, très drôles : si la mère insiste pour que sa fille exprime ses sentiments, le père pense qu'il faut qu'elle apprenne à pardonner. Ils ne sont absolument pas sur la même longueur d'ondes, n'écoutent jamais leur fille, mais sont délicieusement amusants.

Ruby est aussi un personnage souvent sarcastique ; j'ai aimé sa façon de raconter ses déboires, sans s’apitoyer sur elle-même et avec beaucoup d'humour. Ce style d'écriture, c'est véritablement ce qui m'a séduite. Il y a aussi énormément de notes de bas de pages qui interviennent : elles sont là comme une vraie extension du texte principal et apportent de nombreux détails (des précisions sur certains personnages, des commentaires supplémentaires sur le passé ou sur le futur...). Parfois, ces notes remplissent carrément une demi-page, c'est dire leur importance. J'ai trouvé ça sympa et original, mais j'avoue qu'il y en avait un peu trop et, au bout d'un moment, j'en avais marre de faire des allers-retours entre le texte et les notes. Ça a aussi tendance à ralentir le rythme de lecture.

En conclusion : Un contemporain que j'ai beaucoup aimé. Il ne révolutionnera probablement pas le genre, mais il m'a personnellement amusée et je lirai sans aucun doute la suite des aventures de Ruby.

Merci aux éditions Casterman pour cet envoi.

3 commentaires:

  1. J'aime tellement la couverture, et c'est le genre d'histoire qui peut bien me plaire^^ ! Contente que tu aies passé un chouette moment :D

    RépondreSupprimer
  2. Il me semble avoir déjà lu un livre avec des notes qui s'imbriquent parfaitement à l'histoire, ça m'avait plu. Ce roman m'intrigue, mais je ne sais pas si je vais me lancer ^^

    RépondreSupprimer
  3. Nous les menteurs est dans ma PAL, je vais d'ailleurs le lire cet été, je pense. Si ça me plait, je me laisserais sûrement tenter par celui-là, hymen entends pas mal de bien.

    RépondreSupprimer