Les dernières chroniques

Mes dernières chroniques

mercredi 18 juillet 2018

"Trouble vérité" d'E. Lockhart

Infos pratiques :

Maison d'édition : Gallimard Jeunesse
Traductrice : Nathalie Peronny
Prix : 15.50 euros
Nombre de pages : 291

Synopsis :

De Las Vegas à New York, en passant par Londres et Sans Francisco, déroulez le fil d'une amitié dangereuse. Deux héroïnes fascinantes et complexes. Allez-vous les haïr ? Ou les défendre ?

Julie est un caméléon social extrême, qui refuse d'être ce qu'elle a été.
Imogen est une héritière en fuite, orpheline, tricheuse.



Mon avis :

Après Nous les menteurs qui avait été un joli coup de coeur en 2015, j'étais impatiente de lire le nouveau livre d'E. Lockhart. On reste dans le même genre avec un thriller young adult mais Trouble Vérité a une grande particularité : il est écrit à l'envers. On commence par lire le chapitre 18 et on remonte progressivement le fil de l'histoire et du temps pour comprendre comment on en est arrivé à ce point. Narration très étonnante et, bien que j'aie lu plusieurs centaines de livres dans ma vie, je n'avais jamais fait cette expérience de lecture. C'est un principe que j'ai évidemment trouvé très surprenant et j'étais curieuse de voir si l'auteure allait parvenir à faire en sorte que tout ait un sens.

Défi réussi, puisque plus l'on avance dans l'histoire, plus les choses se clarifient et on comprend peu à peu comment on a pu en arriver à cette fin. Néanmoins, la faiblesse de ce type de narration, c'est que les premiers chapitres sont un peu compliqués à suivre. Le début paraît parfois lent mais, surtout, il est frustrant. Arrivée à la fin du chapitre 18 (et donc du premier... vous suivez ?), j'avais envie de voir, chronologiquement, ce qu'il allait se passer ensuite. Mais non, forcément puisque c'est le but, on fait un bond dans le passé et on reste donc sur notre faim. Je m'y suis ensuite faite sans problème, mais c'est vrai qu'au début, c'est frustrant.

Je ne vais pas vous faire de résumé de l'histoire, tout simplement parce que j'aurais peur de trop en dévoiler. En deux mots, c'est celle d'une amitié entre Julie et Imogen, deux orphelines. Une relation qui semble a priori à la fois belle et banale, mais qui s'avère bien plus complexe, notamment à cause d'une certaine jalousie qui règne entre les deux filles. Et puis, qui dit thriller dit meurtre et secrets... je n'en dis pas plus. C'est un livre assez addictif, mais qui pour moi ne vaut pas Nous les menteurs. Je n'ai pas vraiment ressenti d'empathie pour les personnages et, de façon globale, je n'ai pas eu l'impression d'être vraiment immergée dans le roman. C'était indéniablement une bonne lecture, mais j'en attendais plus : plus de suspense, plus de rebondissements et de surprises.


En conclusion : Un roman très intéressant grâce à sa narration, l'histoire étant écrite à l'envers. C'est un bon thriller, mais je suis restée un peu trop extérieure aux événements.

Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour cet envoi.

6 commentaires:

  1. Le concept de narration fait que ce roman m'intrigue beaucoup !

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre m'intrigue, Nous les menteurs m'a beaucoup marqué !

    RépondreSupprimer
  3. J'aurai tendance à avoir un peu peur de ce style de narration car je déteste connaître la fin, ou les prequel etc. J'ai l'impression qu'il n'y a pas de liberté, comme si tout était prédestiné, ça me frustre ^^

    RépondreSupprimer
  4. Il me tente beaucoup, je ne savais pas du tout pour la narration et pourtant j'ai lu plusieurs avis. Le savoir me rend encore plus curieuse !

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai jamais vraiment été tenté par ce livre-ci mais peut être que j'essayerais nous les menteurs

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi pas, ton avis m'intrigue assez avec cette narration particulière^^ !

    RépondreSupprimer